Interdit de déposer des gravats

L’objet est de montrer comment l’Homme arrive à s’imposer dans le paysage, bien qu’immensément insignifiant. Il le modifie, le dérange, parfois par de simples détails, même quand il s’agit au départ de profiter de la Nature ou la protéger. Sur chaque photographie, la présence de l’Homme représente une faible partie de l’image, mais se distingue et s’impose au regard.

Cette série fait partie de la sélection de Strasbourg Art Photography 2020.

Vous pouvez en découvrir encore une partie sur les murs de la rue de la Vignette, à Strasbourg, en accès libre et en plein air 24h/24.

Des tirages sont disponibles en série limitée. N’hésitez pas à me contacter


%d blogueurs aiment cette page :